Drive


Synopsis
Un jeune homme solitaire, The Driver, conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n'a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu'en conduisant - et au volant, il est le meilleur.
Shannon, son manager, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d'investir dans une véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet. C'est alors que la route du pilote croise celle d'Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n'est plus seul. Lorsque le mari d'Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s'acquitter d'une dette, il décide pourtant de lui venir en aide. L'expédition tourne mal... Doublé par ses commanditaires, et obsédé par les risques qui pèsent sur Irene, il n'a pas d'autre alternative que de les traquer un à un.

Attention chef d'oeuvre : Nicolas Winding Refn avait reçu le prix de la mise en scène à Cannes cette année et il ne l'a pas volé... Drive est un film noir magnifique, violent, brutal, métaphysique presque, caché sous les apparences d'un film d'action.

Le héros, dont on n'apprend jamais rien de personnel, est incarné par le superbe Ryan Gosling : oui, encore lui, celui de Blue Valentine, celui de Crazy, Stupid, Love. Intense, profond, Gosling est surprenant dans le rôle de ce personnage hors norme qui passe de l'apathie à la violence extrême en une seconde.
Les seconds rôles sont eux aussi incroyables, de Carey Mulligan, la lumière du film, à Bryan Cranston dans le rôle du manager.

J'ai trouvé la réalisation extraordinaire : réalistes et virtuoses, les scènes de poursuites en voiture sont à la fois pesantes et aériennes le tout sur une musique hypnotique. Chaque silence, chaque ralenti, chaque fusillade, chaque baiser, dégage une poésie violente et mélancolique que seuls les grands cinéastes savent transmettre.

Drive est sans conteste mon coup de coeur de cette année, un conte urbain utra-violent, intemporel, magnifique de ses clairs-obscurs.

10 spectateurs:

My Little Discoveries a dit…

Et dire que je suis passée à côté! Dommage, je me rattraperai en DVD ;o)

Julia D. a dit…

J'ai adoréééé ce film !!!!! J'en ai aussi parler sur mon blog (pour dire à quel point je l'ai aimé, je fais pas ça pour tous les films ;)) BISOUS

{Manue} a dit…

@mylittlediscoveries : s'il y a bien un film à ne pas louper c'est celui-ci, jette toi dessus quand il sortira en dvd! :)

@julia : j'ai vu ! un vrai chef d'oeuvre, qui plaît à des publics très différents...

Tred a dit…

Un bijou cinématographique hypnotisant ! Si j'ai le temps, j'espère retourner le voir !

cinégirl a dit…

un film noir avec des couleurs éclatante. Un film à l'ambiance froide qui devient glaciale. Une autoroute qui devient une impasse et des silences incroyablement bruyant. Une belle réussite

{Manue} a dit…

Tout le monde est unanime on dirait! :)

Léo a dit…

C'est également un de mes coups de cœur de l'année. Si tu ne l'as pas déjà vu, va voir Bronson (du même réalisateur) !

Anne-Sophie a dit…

Drive c'est très certainement mon coup de coeur 2011. Un film s'une rare intensité et subtilité porté par des acteurs remarquables (il y a un telle osmose entre Ryan et Carrey c'est incroyable) et une bande originale vraiment excellente ! Sans oublié la photographie est vraiment somptueuse !

Sean Delecroix a dit…

Je vais me faire lyncher on dirait vu l'enthousiasme autour du film.

J'avoue avoir été déçu par le film. Bon j'y vais fort mais le gros souci du film pour moi est le jeu de Gosling que je trouve linéaire et sans profondeur. Etre beau gosse ça fait pas tout pour moi. Principalement car je trouve son personnage peu abouti et mal écrit. C'est également ce qui m'a déçu dans le film, un scénario assez plat qu'on étire péniblement en longueur. Peu crédible.

Maintenant concernant la réalisation, je trouve que le travail est remarquable, la photo est superbe et les ralentis sont magnifiques.

Et la musique ! parfaite (1er batteur des red hot :D )

xManuex a dit…

C'est super d'avoir un avis différent, Sean. J'ai trouvé Ryan Gosling toute en violence retenue et je suis complètement rentrée dans le film. Le scénario tient sur un post-it comme on dit, mais quelle réalisation !

Enregistrer un commentaire

 

Blog Template by YummyLolly.com